Le 3 février prochain commencera le MOOC « L’Économie circulaire : une transition incontournable ». Vous pouvez vous inscrire ici : https://catalogue.edulib.org/fr/cours/EDDEC-EC101/

Ce cours en ligne gratuit et accessible à tous a été conçu pal’Institut de l’environnement, du développement durable et de l’économie circulaire (EDDEC), en collaboration avec RECYC-QUÉBEC. Sa conception est un projet conjoint de l’Université de Montréal, de Polytechnique Montréal et de HEC Montréal.
Il est conçu pour les citoyen(ne)s, les professionnel(e)s, les étudiant(e)s, les chercheurs, les élus et les enseignant(e)s de tout horizon, ce cours s’adresse à ceux et celles qui désirent se familiariser au concept d’économie circulaire. Aucun prérequis n’est nécessaire pour suivre ce cours.


« Pratiques éco-responsables dans les établissements scolaires »

 19 octobre 2020 à Perpignan (Département 66)

Cette formation aura pour ambition de sensibiliser les agents aux gestes éco-responsables dans leurs pratiques professionnelles.

Code stage référence :

Matin : EPESC001
Tous les agents
Après-midi : EPEMA001
Agents de maintenance

Si vous souhaitez participer, vous devez vous inscrire en ligne sur le site IEL du CNFPT (https://inscription.cnfpt.fr/).

Attention les inscriptions sont clôturées 4 semaines avant le démarrage de la formation. Pour toute information, vous pouvez contacter l’Antenne départementale du CNFPT (tél/04 68 08 20 29 – adresse :Centre del Món, 35 bd Saint Assiscle, 1er étage nord, Perpignan).

N’hésitez pas à diffuser largement cette information aux élus et agents de votre collectivité.

En espérant vous y retrouver nombreux, nous restons à votre entière disposition pour toutes informations complémentaires.


 à Céret (CC du Vallespir)

Code stage : R6MOB003

 

Cette formation aura pour ambition de répondre aux préoccupations suivantes :

  • appréhender les enjeux de la mobilité durable et les évolutions sur les modes de déplacements et l’aménagement du territoire,
  • se saisir des outils réglementaires pour aménager dans la durée,
  • concevoir et aménager pour aider au développement de nouveaux modes de déplacement sur son territoire,
  • agir en concertation avec les usagers et acteurs de la mobilité durable.

Les témoignages de la communauté de communes du Vallespir et de la commune d’Ortaffa permettront en outre d’illustrer de façon concrète la manière dont il est possible d’agir.

Vous trouverez ci-joint le programme détaillé de cette formation ainsi que l’offre complète de formations 2019/2020.
Si vous souhaitez participer, vous devez vous inscrire en ligne sur le site IEL du CNFPT (https://inscription.cnfpt.fr/). Attention les inscriptions sont clôturées 4 semaines avant le démarrage de la formation. Pour toute information, vous pouvez contacter l’Antenne départementale du CNFPT (tél/04 68 08 20 29 – adresse :Centre del Món, 35 bd Saint Assiscle, 1er étage nord, Perpignan).

N’hésitez pas à diffuser largement cette information aux élus et agents de votre collectivité.

 

Consulter le catalogue de formation 2019/2020


3 décembre 2019 à Oms

sur

« Les démarches et l’optimisation du débroussaillement obligatoire

pour sécuriser les populations des communes contre les incendies de forêts »

Code stage : F1OLD001

Cette formation aura pour ambition de répondre aux préoccupations suivantes :

Connaître le cadre réglementaire en matière de prévention contre les feux de forêt,
Comprendre le rôle d’exemplarité des collectivités en matière d’application de cette réglementation,
Savoir organiser une réunion publique sur cette thématique,
Savoir présenter les enjeux et la réglementation spécifique pour se prémunir contre les incendies.

Les témoignages des communes de Oms et Corbère permettront en outre d’illustrer de façon concrète la manière dont il est possible d’agir.

Si vous souhaitez participer, vous devez vous inscrire en ligne sur le site IEL du CNFPT (https://inscription.cnfpt.fr/). Attention les inscriptions sont clôturées 4 semaines avant le démarrage de la formation. Pour toute information, vous pouvez contacter l’Antenne départementale du CNFPT (tél/04 68 35 50 94 – adresse : 9 espace méditerranée, 66 000 Perpignan).

N’hésitez pas à diffuser largement cette information aux élus et agents de votre collectivité.

En espérant vous y retrouver nombreux, nous restons à votre entière disposition pour toutes informations complémentaires.

Voir le catalogue de formation 2019/2020




Face à l’accélération de l’érosion de la biodiversité, seule une mobilisation collective peut permettre d’inverser la tendance. A travers l’initiative « Territoires engagés pour la nature », les communes, communautés de communes et d’agglomérations, syndicats… sont incités à faire de la biodiversité une priorité et un marqueur fort de leurs politiques publiques.

Le Ministère de la transition écologique et solidaire et Régions de France, appuyés par l’Agence française pour la biodiversité et les Agences de l’eau, lancent l’initiative « Territoires engagés pour la nature ». Un dispositif qui a pour ambition de faire émerger, reconnaître et accompagner des plans d’actions en faveur de la biodiversité portés par les collectivités.

Qui est concerné ?

L’initiative est ouverte à toutes les collectivités infradépartementales qu’elles soient métropolitaines ou ultramarines, novices ou déjà très actives en matière de préservation de la biodiversité, l’objectif étant pour toutes de progresser dans la démarche. Les candidatures au dispositif sont ouvertes dans six régions : Centre-Val de Loire, Guadeloupe, Ile-de-France, Occitanie, Pays de la Loire et Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le dispositif sera déployé dans huit autres régions (Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne Franche-Comté, Bretagne, Grand Est, Hauts-de-France, Martinique, Normandie, Nouvelle-Aquitaine) dans les mois qui viennent. Les candidats potentiels ont été ciblés et les dossiers de candidature ajustés en fonction des attentes et des enjeux régionaux par les collectifs régionaux qui mettent en œuvre le dispositif régionalement.

En savoir plus

Voir la plaquette



En parallèle de l’élaboration de son Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRPGD), la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée s’est engagée de manière volontaire dans une démarche globale vers une économie plus circulaire – via son Plan régional d’actions en faveur de l’économie circulaire – qui vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer notre impact sur l’environnement.

Pour accompagner les acteurs locaux dans cette dynamique, en complément des dispositifs sectoriels existants, des dispositifs ont été votés en juillet 2018 afin de contribuer à changer d’échelle dans les domaines de la prévention et de la valorisation des déchets et engager concrètement la mutation vers une économie plus circulaire en Occitanie. Il s’agit de repenser les modes de production et de consommation afin d’optimiser l’utilisation des ressources naturelles et ainsi limiter les déchets générés.

La Région s’est également engagée dans un ambitieux « Pacte régional pour une alimentation durable » sur la période 2019-2023 qui fixe l’objectif de réduire par deux le gaspillage alimentaire d’ici 2025, à toutes les étapes de la chaîne alimentaire : production, transformation, distribution, restauration, consommation, transport.

Dans le prolongement de ces dynamiques, la Région et la Direction Régionale de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt (DRAAF) proposent un « Appel à projets participatif pour développer l’économie circulaire et la lutte contre le gaspillage alimentaire ».

Cet appel à projets est « participatif » car les projets lauréats seront sélectionnés par les citoyens.

Il s’adresse en priorité aux acteurs (associations, entreprises, établissements scolaires, centres de formation professionnelle, start up, coopératives, mutuelles, fondations, collectifs d’habitants…) qui n’interviennent pas habituellement dans le champ de l’économie circulaire, pour les amener à conduire une réflexion et à proposer des actions innovantes répondant à cet enjeu. L’aide régionale pourra aller de 1 500 € à 40 000 €, pour financer des projets qui seront mis en œuvre dès 2020.

Projets attendus

Les projets devront répondre aux critères suivants :

1/ S’inscrire dans une démarche de développement de l’économie circulaire (économie de la fonctionnalité, économie de ressources, consommation responsable, allongement de la durée d’usage…) et/ou de lutte contre le gaspillage alimentaire, dans l’une au moins des quatre thématiques suivantes :

« Vers une offre économique plus circulaire » : Imaginer et mettre en lumière des circuits de production et de consommation relocalisés et économes en ressources
« Pour une demande et des comportements des consommateurs plus circulaire » : Agir pour intégrer des préoccupations environnementales et sociales dans l’acte d’achat du citoyen et l’usage des biens
« Pour une gestion des déchets plus circulaire » : Mener des actions pour réduire les déchets, favoriser leur tri et leur gestion en proximité.
« Agir contre le gaspillage alimentaire » : proposer des actions à n’importe quelle étape de la chaîne alimentaire (production, transformation, distribution, restauration, consommation ou transport) notamment en matière de prévention et de réorientation des denrées consommables.

2/ Satisfaire à l’un des objectifs de l’économie circulaire à l’échelle du citoyen :

Le projet correspond à une initiative de terrain et a un ancrage territorial en Occitanie avec une échelle de mise en œuvre précisément établie (quartier, hameau, village, ville, regroupement de communes, département, rivière, bassin versant, réserve naturelle, Parc naturel régional…),
Le projet favorise l’interaction et la mise en mouvement d’acteurs diversifiés (collectifs de citoyens organisés, entrepreneurs sociaux, institutions, experts…), en donnant aux citoyens et à la société civile une place dans le projet.

3/ Répondre aux caractéristiques suivantes :

Tout type de projets est éligible : actions d’animation et de sensibilisation, études pour développer un produit, acquisition d’équipements…
Le projet doit être techniquement, juridiquement et économiquement réalisable.
Le coût estimé de réalisation du projet est compris dans une fourchette de 1 500 € à 80 000 € au total.
Le projet peut démarrer, dans sa réalisation concrète, dès 2020.

Dépôt des dossiers en ligne jusqu’au 5 juillet sur : https://www.laregioncitoyenne.fr/

Merci de relayer l’information auprès des acteurs de votre territoire !

Cordialement,

L’équipe Economie Circulaire